Yi King ou Le livre du changement

Le Yi-King, ou Livre des Changements, est bien plus qu'un livre divinatoire de près de 3000 ans. C'est un livre de sagesse et de connaissance de soi qui s'appuie sur l'équilibre entre le Yin et le Yang, deux forces complémentaires que l'on ne peut ni séparer ni unir et qui se retrouvent dans tous les aspects de la vie, dans la plus minuscule particule de l'univers.
- le Yin est associé à la lune, c’est la part féminine de la nature, l’humidité, l’obscurité, ce qui est en gestation, la capacité à écouter, à s’adapter, au repli …
- le Yang est associé au soleil, c’est la part masculine de la nature, la lumière, la chaleur, la capacité à agir, à combattre ...

Yin et Yang sont interdépendants, l'un ne pouvant jamais exister sans l'autre. Ils ne sont ni figés ni invariables et évoluent dans un mouvement de croissance/décroissance continuel (comme dans l'alternance du jour et de la nuit) et dans un mouvement de perpétuel devenir, chacun portant en lui le germe de l'autre (comme on le retrouve dans le symbole même du Yin et du Yang) et l'un pouvant se transformer en l'autre.
« Yin c’est ce qui va devenir Yang
Yang c’est ce qui va devenir Yin »

(Wang Bi - troisième siècle)

« … toute chose parvenue à son extrême, mute, et se transforme en son contraire. »
(Cyrille Javary - conférence de 1993)

C’est le principe de l’alternance qui est à la base de l’existence et qui fait que tout est en perpétuel mouvement, en perpétuel devenir.
En effet, dans nos vies personnelles comme dans l’univers entier tout change, tout se transforme continuellement. Rien n’y est statique, les personnes, les sentiments, les motivations ne sont pas figées dans le temps et évoluent. Le changement et la transformation sont l’essence même de la vie.

« La seule chose qui ne changera jamais c’est que tout est toujours en train de changer »
(extrait du « Yi King)

Le Yi King s’adresse donc à tous ceux que le changement n’effraie pas, qui désirent s’améliorer en se comprenant mieux et en comprenant ce qui les entoure, afin de choisir la voie la plus bénéfique pour eux autant que pour autrui. Il « parlera » à ceux qui veulent maîtriser leur existence par la connaissance de soi et des forces qui les entourent et non pas à ceux qui attendent de ses hexagrammes une réponse fermée et définitive, comme le précise si bien C.G.Jung dans sa préface du livre de R.Wilhelm, Yi King, le livre des transformations :

« D'un bout à l'autre de l'ouvrage, le Yi King insiste sur la connaissance de soi. La méthode suivant laquelle ce résultat doit être obtenu ouvre la voie à toutes sortes d'abus, et elle n'est donc pas faite pour des esprits frivoles ou manquants de maturité ; elle n'est pas non plus destinée aux intellectualistes et aux rationalistes. Elle ne convient qu'à des gens de pensée et de réflexion qui aiment à méditer sur ce qu'ils font et sur ce qui leur arrive, tendance qu'il ne faut pas confondre avec la rumination morbide de l'hypocondriaque. »
ou :
« Il n’offre ni faits, ni pouvoirs mais pour les êtres épris de connaissance de soi et de sagesse – s’il en est – il parait être le livre adéquat »

Le Yi King ne prédit pas l’avenir comme pourrait le faire les cartes ou les tarots. Il n’annonce pas le futur mais nous conseille sur nos actions présentes car ce sont ces dernières qui détermineront l’avenir.

« Sa fonction est de déclencher quelque chose en nous. C’est un incitateur. Certains pensent qu’il “ dit la vérité ”. Non. Le Yi King ne dit rien. Il enclenche en nous l’intuition. »
(Cyrille Javary, entretien avec Patrice van Eersel)

Il nous guide dans notre quête de nous même et incite à nous changer pour changer les évènements. Il nous aide à adopter la façon d’agir la plus juste en nous renseignant sur nos propres forces et faiblesses, sur nos potentialités et lacunes, et sur les forces extérieures qui nous entourent. Grâce à lui nous pouvons nous situer par rapport au contexte et ainsi agir – ou ne pas agir – pour atteindre nos buts.

En effet, quelques soient nos projets (sentimentaux, professionnels, financiers …) leur succès ne dépend pas que de nous mais également de ces forces extérieures en perpétuel mouvement.
Plutôt que de nous épuiser à les combattre, nous apprenons avec le Yi King à les reconnaître, à les utiliser à notre avantage et ainsi à modifier le cours des choses.