Le don de voyance peut se révéler naturellement (comme au travers d’une extrême sensibilité dés la plus petite enfance) ou accidentellement (comme après le vécu d’événements difficiles et bouleversants tels que la mort d’un proche, une grave maladie, une enfance difficile …).
Mais dans tous les cas, la maîtrise de ce don s’acquiert au travers de la pratique régulière d’exercices destinés tout d’abord à vous détendre puis à développer votre intuition et aiguiser votre perception.
Il faut savoir que pour pratiquer la voyance il faut développer la partie droite de son cerveau car c’est la le berceau de l'imagination, des émotions, du ressenti (en opposition au coté gauche du cerveau qui est celui des activités intellectuelles, de la logique, du verbal).

Notre cerveau est continuellement sollicité par une foule d’éléments extérieurs véhiculés par nos cinq sens. Ces éléments forment comme un voile plus ou moins épais qui empêche la perception extra sensorielle de s’exprimer, c'est-à-dire qui « bloque » la voyance. Il faut donc réussir à se déconnecter de ces interférences, de ces éléments perturbateurs, supprimer les pressions sensorielles, passer au delà de nos 5 sens pour accéder à l’état de perception sensorielle.
Pour ce faire il y a deux étapes :

- s’en débarrasser physiquement. Consulter :
   Se libérer des tensions physiques

- S’en débarrasser psychiquement. Consulter :
   Leçon 2 - supprimer les tensions musculaires et mentales

Ce sera un peu difficile, surtout lors de la seconde étape. Ne vous inquiétez pas de rencontrer des difficultés. Soyez patient, donnez vous du temps et faites vous confiance. Vous ne déverrouillerez pas d’un simple claquement de doigts un don en latence depuis plusieurs années.









Mentions légales