2ème exercice : Supprimer les tensions musculaires et mentales

Il est prouvé que l’activité physique, outre qu’elle augmente l’oxygénation de notre cerveau et du reste du corps, permet également à notre mental de se vider des tensions et lui évite ainsi de se disperser. Elle attire notre attention sur notre intérieur (par les battements de notre cœur et tous les autres stimulis provenant de l’intérieur de notre corps) plutôt que sur l’extérieur. Elle calme l’anxiété et le stress, des facteurs bloquants de la concentration.
En résumé : un exercice physique favorise la concentration.

C’est sur ce chemin que nous allons nous engager dans cet exercice qui se passera en deux temps : exercice physique puis exercice de concentration.

Exercice physique
Faites une bonne marche à pieds d’environ 1h ou plus si vos aptitudes physiques le permettent. Vous devez marcher sans vous arrêter pour discuter avec une connaissance, regarder le paysage ou les vitrines, ni discuter à bâton rompu avec la personne qui vous accompagne si c’est le cas, etc … C'est-à-dire une marche rapide et ininterrompue qui doit vous amener à une saine fatigue physique.

Rentré chez vous, lavez vous les mains et buvez un verre d’eau pour vous réhydrater. Changez vous et mettez des vêtements confortables qui ne vous compriment pas.
Puis passer à la seconde partie sans attendre.

Exercice de concentration
Rejoignez votre lieu habituel de concentration. Allumez la bougie, l’encens. Eteignez la lumière….
Allongez vous, fermez les yeux et respirez 5 fois profondément.
Laissez votre corps se détendre. Et … surtout ne vous endormez pas !

1) Ressentir votre corps
- Soyez attentif aux sensations que vous envoie votre corps : la fatigue accumulée dans vos membres, le bien être de la détente après l’effort.

2) Ecoutez les sons
- Puis écoutez les bruits qui viennent de l’extérieur, aussi loin que vous le pouvez, aux limites de votre perception.
- Rapprochez votre écoute à votre immeuble, votre maison ou votre appartement, jusqu’à la pièce ou vous vous trouvez.
- Maintenant écoutez votre corps, les battements de votre cœur, votre respiration encore …

3) Relâchez toutes les parties de votre corps
Vous allez relâchez toutes les parties du corps l’une après l’autre en les énumérant méthodiquement et en portant votre attention sur la sensation que vous procure chaque membre qui se détend.

- Vous commencez par la main gauche. Sentez la. Elle doit être encore un peu crispée. Détendez les doigts, puis toute la main gauche, ensuite le poignet gauche … remontez jusqu'à l’épaule gauche.
- Faites la même chose côté droit : doigts, main droite, poignet droit, … jusqu'à l’épaule droite.
- Puis tête, front, mâchoire, cou, nuque, dos, thorax, abdomen, ventre, bassin.
- Cuisse gauche – genou gauche – toute la jambe gauche – pieds gauche jusqu’aux orteils.
- Cuisse droite – genou droit – toute la jambe droite – pieds droit jusqu’aux orteils.

A la fin de l’exercice, respirez profondément puis relevez vous tranquillement.
Effectuez cet exercice tous les jours pendant 30 à 45 mn.

Maintenant prenez le temps de réfléchir un moment sur cet exercice.
Qu’avez-vous ressenti ? Quels sont les messages que votre corps vous a envoyés ? Ces messages étaient-ils intenses ou à peine perceptibles ? Avez-vous ressenti un peu de douleur ou juste quelques fourmillements …
Vous êtes vous détendu plus facilement cette fois par rapport aux exercices sans marche à pieds ? Normalement vous devriez vous être plus facilement concentré et détendu.

Faites cette marche avant l’exercice pendant quelques temps. Au bout d’un moment vous ne devriez plus en avoir besoin. Si vraiment cette marche vous a été d’une grande aide autant pour la détente que pour la concentration, et si vous êtes du genre nerveux ou agité, il vous est conseillé de pratiquer systématiquement une marche avant de faire votre exercice. Dans tous les cas elle ne peut vous être que bénéfique.

Retour Menu









Mentions légales